DOMINIQUE CASAŸS
QI GONG ANTI-STRESS

Dominique CASAŸS
Kinésithérapeute D.E. spécialisé en massage chinois, président des Temps du Corps et de la Fédération de Qi Gong et Arts énergétiques.

Trouver le calme et la confiance le jour des examens

Dans la société contemporaine, les étudiants sont soumis aux contraintes et à la pression de choix qui vont conditionner leur avenir professionnel et leur vie personnelle. Avec le Qi Gong, on recherche à pouvoir se relier avec soi-même, à savoir écouter ses perceptions et intuitions, ce qui permet à la fois de vivre l’instant présent avec plénitude et de faire les choix importants en accord avec nos sentiments profonds.
Les exercices de Qi Gong ont pour but de chasser les émotions et la fatigue en revitalisant le corps, de relier corps et esprit pour pouvoir exprimer le meilleur état d’être, et lutter contre le stress de l’examen.

Les problèmes rencontrés :
– L’excès d’informations à gérer lors des révisions fatigue l’énergie de la rate, amenant des pensées lourdes, la fatigue, l’inquiétude.
– La pression des examens gêne l’énergie du foie et son mouvement vers l’extérieur, pouvant provoquer l’irritabilité d’humeur, la colère.
– La peur de l’échec bloque l’énergie des reins et nous enlève l’assurance et la confiance en soi.

Les trois objectifs des exercices du Qi Gong anti-stress :
– Faire circuler l’énergie : l’excès de concentration, les heures de travail au bureau dans l’immobilité, la pression des examens à venir favorisent la stagnation de l’énergie. L’énergie Yang est bloquée dans le haut du corps, amenant tensions, douleurs des cervicales et du haut du dos, des trapèzes, sensation de nervosité, insomnie. L’énergie Yin ne circule pas, amenant les jambes lourdes, une digestion ralentie et une sensation de fatigue.
– Trouver le calme intérieur. Lors d’un examen, l’élève doit extérioriser, oralement ou par écrit, des connaissances acquises. Pour favoriser ce moment d’expression, il faut pouvoir se reconnecter avec son intérieur, par le calme et le relâchement.
– Equilibrer les émotions. Le contexte d’un examen venant sanctionner un cycle d’étude provoque un stress, une tension qui peut perturber les émotions, qui doivent toujours rester équilibrées pour que l’on soit en pleine possession de ses moyens.

Témoignage de Noémie 17 ans1/2 – Lycéenne

J’ai passé un oral blanc d’anglais où l’on doit être efficace dès que l’on entre dans la salle. J’étais extrêmement stressée. Le massage du poignet m’a aidée à évacuer mon inquiétude et à me focaliser sur mon épreuve.

Témoignage de Camille 17 ans1/2 – Lycéenne

Au fil du bac blanc, la tension s’accumule car c’est le dernier test avant le bac. La respiration inversée m’a aidée à me déstresser et à rester concentrée sur la suite des épreuves.